Vous envoyez des emails mais vous avez un taux d’ouverture très bas ? Et si ça venait tout simplement de l’objet de votre email ? Nous allons voir ça dans cet article.

Tous les meilleurs marketeurs savent que choisir l’objet d’un email est indispensable mais malheureusement ce détail est souvent mis de côté alors que c’est un des élément le plus important.

 

A savoir que le nom de l’expéditeur et l’horaire d’envoie joue également énormément sur le taux d’ouverture.

 

A savoir que vous ne trouverez nul part sur internet une recette qui soit miraculeuse pour obtenir un taux d’ouverture de 100 %, ça n’EXISTE PAS. Mais les quelques techniques que je vais vous donner pourront augmenter votre taux d’ouverture.

 

Pourquoi bien choisir l’objet de vos emails ?

 

 

1. Le temps est précieux

 

A notre époque tout va vite, les gens n’ont pas forcément le temps d’ouvrir tous les mails qu’ils reçoivent. Personnellement j’en reçois plus de 30 par jour avec 70 % de propositions commerciales.

 

Un email promotionnel avec un objet bateau ne donne pas envie de le lire. Et finira soit dans les spams, soit dans la corbeille, bref il finira mal 🙂

 

Et encore ce n’est pas le problème le plus grave, votre réputation pourra être compromise. Une réputation se défait plus vite que de se la faire.

 

En quelques caractères, vous devez pouvoir attirer le lecteur et lui donner envie d’ouvrir votre mail grâce à un objet percutant.

 

2. Votre objet influence votre taux d’ouverture

 

Le taux d’ouverture va déterminer l’efficacité de vos campagnes mails. Elle apportera une analyse claire de ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. C’est vraiment un indicateur très important. Vous pourriez perdre des ventes à cause d’un objet mal choisi.

 

Si l’objet est un élément déterminant dans l’ouverture de l’email, l’aperçu (preview text) est également capital. Trop souvent négligée, cette ligne de texte affichée avant l’ouverture éventuelle de l’email (en dessous ou à côté de l’objet) joue aussi un rôle important dans la décision de votre destinataire.

 

Prendre le temps de rédiger ces quelques lignes est primordial. Le nombre d’ouverture en dépendra.

 

Voici une liste de 10 exemples à adapter et tester dans vos campagnes pour augmenter vos performances.

 

7 Exemples d’objets qui fonctionnent

 

 

1. « Je suis là, vous n’êtes pas seul(e) » 

 

Jouer sur les sentiments et l’aide

Savoir que quelqu’un est là pour aider notre lecteur est primordial. Cela joue sur les sentiments et le fait que la personne est épaulée dans ces différentes démarche.

C’est un exemple puissant.

 

2. Une histoire personnelle ( Exemple : Voilà ce qui m’est arriver…)

 

Rappelez que vous êtes humain et non une machine à générer du CASH, vous devez raconter vos échecs, vos anecdotes, montrer votre côté humain.

 

Cela montre une grande personnalisation et montrer que le lecteur à quelqu’un ” comme lui ” en face, avec les mêmes difficultés.

 

Imaginons que vous vendez un programme de régime, n’hésitez pas à parler de vos échecs, vos avancés, bref faire de votre objet et de votre mail quelque chose de vraiment humain. Humanité que beaucoup de Webmarketeurs oublient.

 

Pour ma part je reste toujours proche de mon audience et près à répondre à toute question. Croyez moi, cette proximité sera payante avec le temps.

 

3. « Voici votre défi »

 

Les gens aiment les défis, et présenter un mail avec un défi titillera leur curiosité donc jouer vraiment avec ça.

 

4. Une question courte

 

Essayez de motiver la curiosité de vos lecteurs avec une question courte.

 

Par exemple : Comment gagner de l’argent avec son blog ? Ou perdre 5 kgs en 30 jours ?

 

Selon la « Curiosity-drive theory », les lecteurs sont troublés par l’incertitude. A l’inverse, les éclairer les rassure.

Le but de cet objet est simple : Donner un avant goût de votre message.

 

Cette technique va assouvir la curiosité des lecteurs.

5.« J’espère que vous allez bien. »

 

Intéressez vous à votre lecteur

 

Cet objet est puissant et permettra de lier un contact avec le lecteur :). Je me répète, le côté humain que nous avons tendance à oublier dans nos business en ligne est pourtant le moteur. Personne n’achète à un robot. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai du mal avec les ChatBot, je changerai peut-être d’avis un jure mais je préfère le contact direct avec mes lecteurs.

 

Et croyez moi, il vous le rende bien.

 

6. « Je peux vous aider ? »

 

Les gens aiment quand on se rend utile.

 

Dans la vente il faut apprendre à se rendre disponible et serviable.

 

En utilisant ce type d’accroche, vous signifiez à vos prospects que vous souhaitez les aider (avec un ebook, article ou vidéo par exemple.). Pour découvrir comment se traduit cette invitation, le destinataire de votre email devra l’ouvrir.

 

Soyez direct et encore une fois humain, plus vous donnez de la valeur et plus vous augmenterez vos ventes.

 

7. « Une dernière chose… »

 

Cet objet mystérieux va donner aux gens d’ouvrir le mail pour savoir quel est cette fameuse dernière chose.

 

L’humain est par définition curieux et dans la plupart des cas il va vouloir connaître la suite du mail.

 

Attention à ne pas décevoir vos abonnés si l’offre proposée n’est pas au niveau de leur attente avec un objet qui trompe sur la marchandise. Vous pourriez avoir des désinscription

 

Vous êtes paré pour écrire vos objets et vendre de façon efficace, l’objet doit évidemment être en adéquation avec l’offre proposée dans le mail. Une fois la confiance d’un lecteur perdu, c’est perdu pour très longtemps malheureusement.

 

Quelques exemples d’objets qui fonctionnent

 

Comment être certain de rater votre _______ !

Vous vous faites arnaquer par _______ ! Réagissez !

La côte de popularité de Macron au plus bas. Où en est la vôtre ?

Sauve-qui-peut !

# façons de booster votre popularité sur les réseaux sociaux

Mon ebook à 4,99 € pendant 48 h seulement !

Savez-vous comment gagner de l’argent avec _______ ?

Du mal à trouver de nouveaux clients ?

# secrets bien gardés pour _______

Wébinaire sur _______ ce mardi à 19h

Ne vous faites plus avoir par _______

Marre que ces super Marketeurs ?

 

Conclusion

 

Maintenant à l’action, réfléchissez bien à vos objets et surtout testez, essayez plusieurs objets et retenez ceux qui fonctionnent le plus avec votre thème de blog.

 

De là vous pourrez faire des variantes et optimisez votre taux de conversion.

 

A l’action !